Processus de nomination au Conseil consultatif ministériel de l'éducation de l'enfance en difficulté

Questions et réponses

  • Que fait le Conseil consultatif ministériel de l'éducation de l'enfance en difficulté?
  • Comment se déroule le processus de mise en candidature et de nomination?
  • Qu'arrive-t-il si plusieurs organismes s'intéressent à la même catégorie d'anomalie ou à la même catégorie professionnelle?
  • Qui peut proposer des candidatures?
  • J'ai déjà proposé ma propre candidature et n'ai pas été choisi pour siéger au Conseil. Puis-je le faire à nouveau?
  • Quels sont les facteurs qui sont pris en compte lors de la nomination?
  • Comment les intérêts des francophones et des catholiques sont-ils pris en compte?
  • Comment les intérêts des élèves et des milieux autochtones sont-ils pris en compte?
  • Quelle est la durée du mandat des membres du Conseil?
  • Combien de temps les membres doivent-ils consacrer aux affaires du Conseil?
  • Les dépenses sont-elles remboursées?
  • Quand peut-on soumettre les candidatures?
  • Quelles sont les modalités de mise en candidature?
  • Où puis-je obtenir davantage de renseignements?

Notes :

  1. En outre, le Conseil comprend quatre membres sans droit de vote, qui représentent les ministères de la Santé et des Soins de longue durée, des Services à l'enfance, et à la jeunesse, des Services sociaux et communautaires et le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Formation professionnelle.
  2. Personnes présentant une anomalie reconnaissable et qui ont ou ont déjà eu recours à des programmes et services pour l'enfance en difficulté, ou les parents de ces élèves.
  3. Des nominations spéciales pour un an et deux ans sont parfois faites afin d'assurer le roulement des membres.
Partager :