Mesures de soutien pour les élèves atteints de troubles du spectre autistique

Tous les élèves méritent d'avoir accès aux mesures de soutien dont ils ont besoin pour réussir en classe et dans la vie. Le ministère de l'Éducation continue de fournir du soutien aux conseils scolaires afin de leur permettre d'offrir des programmes et des services adaptés aux besoins de tous les élèves qui suivent des programmes d'éducation de l'enfance en difficulté et en reçoivent les services.

Le gouvernement de l'Ontario accorde la priorité aux familles en discutant avec les parents ayant un enfant atteint d'autisme des améliorations futures apportées au Programme ontarien des services en matière d'autisme. À compter du mois de mai 2019, le gouvernement entamera des consultations publiques par le biais d'un sondage en ligne et de réunions de discussion ouverte au téléphone. Ces consultations permettront à notre gouvernement de déterminer comment mieux soutenir les enfants et les jeunes atteints d'autisme qui ont des besoins complexes, y compris par le biais d'un financement direct supplémentaire.

Voici certaines des initiatives actuelles mises en place par le ministère de l'Éducation afin d'offrir du soutien aux élèves atteints de troubles du spectre autistique (TSA) :

  • Note Politique/Programmes n° 140 (NPP n° 140), Incorporation des méthodes d'analyse comportementale appliquée (ACA) dans les programmes des élèves atteints de troubles du spectre autistique (TSA);
  • Présence de spécialistes en ACA dans tous les conseils scolaires;
  • Montant de 15,2 millions de dollars affecté à l'Allocation au titre du volet Expertise comportementale pour aider les conseils scolaires à utiliser des méthodes pédagogiques fondées sur l'ACA;
  • Exigences en matière de formation sur l'ACA pour les conseils scolaires;
  • Occasions de formation au Geneva Centre for Autism pour environ 2 200 éducatrices et éducateurs de la province;
  • Plusieurs milliers d'enseignantes et enseignants diplômés des programmes de formation des enseignantes et enseignants de l'Ontario depuis 2017 ont suivi un perfectionnement professionnel en éducation de l'enfance en difficulté.

Le Ministère apporte continuellement des changements à ses initiatives afin de mieux répondre aux besoins des élèves. Pour veiller à ce que les élèves, les membres du personnel enseignant et les familles soient soutenus, de la petite enfance à la douzième année, notre gouvernement a élaboré un plan pour appuyer les élèves atteints de TSA.

Améliorer le soutien à l'éducation : Un plan pour les élèves atteints de troubles du spectre autistique

1. Promouvoir le perfectionnement professionnel afin que nos enseignantes et enseignants de même que nos aides-enseignantes et aides-enseignants soient bien préparés à appuyer les élèves atteints de TSA

Le Ministère s'est engagé à aider les conseils scolaires, les chefs d'établissement, les enseignantes et enseignants de même que les aides-enseignantes et aides-enseignants à être bien préparés à appuyer les élèves atteints de TSA.

À l'heure actuelle, plus de 70 000 enseignantes et enseignants de l'Ontario ont des qualifications supplémentaires en éducation de l'enfance en difficulté. Par ailleurs, plus de 1 000 enseignantes et enseignants de l'Ontario ont suivi le cours de qualification additionnelle Enseignement aux élèves ayant des besoins particuliers en communication (troubles du spectre autistique). Le Ministère accordera un financement annuel d'un million de dollars afin de subventionner intégralement les enseignantes et enseignants qui souhaitent acquérir la qualification additionnelle Enseignement aux élèves ayant des besoins particuliers en communication (troubles du spectre autistique). Le Ministère prévoit que ce soutien permettra à 4 000 enseignantes et enseignants d'acquérir cette qualification au cours des trois prochaines années.

Par ailleurs, le Ministère augmentera les occasions de formation offertes aux conseils scolaires en multipliant par deux le financement annuel alloué au Geneva Centre for Autism, qui passera à deux millions de dollars, afin d'offrir des occasions de formation aux membres du personnel enseignant, y compris aux enseignantes et enseignants et aux aides-enseignantes et aides-enseignants. La formation comprendra l'accès au cours de technicien en comportement inscrit (RBT). Le Ministère prévoit que jusqu'à 4 400 membres du personnel enseignant pourraient être formés chaque année grâce à ce nouvel investissement.

En 2019-2020, le Ministère demandera aux conseils scolaires d'axer le thème de l'éducation spécialisée faisant partie de la liste des sujets autorisés pour les journées pédagogiques sur le soutien aux élèves atteints de TSA. La note de Politique/Programmes n° 151 sera modifiée pour inclure cette directive.

En 2020-2021, le Ministère exigera des conseils scolaires qu'ils appuient les occasions d'apprentissage liées aux TSA offertes à tous les membres du personnel enseignant dans le cadre d'une journée pédagogique, et ce, afin d'aider les élèves atteints de TSA.

Le Ministère soutiendra les nouvelles enseignantes et les nouveaux enseignants en révisant le manuel des éléments d'insertion professionnelle du Programme d'insertion professionnelle du nouveau personnel enseignant (PIPNPE) afin d'y inclure davantage d'occasions de formation basées sur l'analyse comportementale appliquée (ACA).

2. Financer l'expertise comportementale et les soutiens aux élèves

L'Allocation au titre du volet Expertise comportementale fournit des fonds aux conseils scolaires pour qu'ils puissent embaucher des professionnels spécialisés en ACA à l'échelle du conseil. Ces professionnels soutiennent les directrices et directeurs, les enseignantes et les enseignants, les éducatrices et éducateurs et les autres membres du personnel scolaire en fournissant et en coordonnant le coaching, la formation et les ressources en matière d'ACA. Ils ont également pour mission de faciliter la transition, la collaboration et le partage d'informations entre les fournisseurs de services communautaires en matière d'autisme, le personnel scolaire et les familles. Ce financement prend également en charge des occasions de formation afin de renforcer les capacités des conseils scolaires en matière d'ACA. L'Allocation au titre du volet Expertise comportementale s'élèvera à 15,2 millions de dollars en 2018‑2019 et elle sera maintenue en 2019‑2020.

3. Élargir les programmes de perfectionnement des compétences après l'école

Le Ministère appuie la mise en place d'un programme pilote dans de nombreux conseils scolaires afin de permettre la prestation du programme de perfectionnement des compétences après l'école. Le Ministère consentira 6,1 millions de dollars pour permettre à ce projet pilote fructueux d'être étendu à tous les conseils scolaires de la province au cours de l'année scolaire 2019‑2020.

4. Soutenir la transition des élèves, notamment grâce aux équipes de transition multidisciplinaires du programme Connexions pour les élèves, composées de fournisseurs de services en matière d'autisme, de membres du personnel enseignant et de familles

Le ministère de l'Éducation et le ministère des Services à l'enfance et des Services sociaux et communautaires continueront à soutenir la transition des élèves atteints de TSA vers l'école par le biais du programme Connexions pour les élèves et d'autres mesures de soutien à la transition, jusqu'à ce que la version remaniée du Programme ontarien des services en matière d'autisme (POSA) soit en place.

Le Ministère organisera également une série de sessions virtuelles sur les exclusions et les journées modifiées afin de faire participer les parents, les membres du personnel enseignant, les administratrices et administrateurs et d'autres personnes à un dialogue sur ces enjeux complexes. Les détails seront communiqués à une date ultérieure.

Par ailleurs, le Ministère mènera des enquêtes périodiques auprès des conseils scolaires afin d'évaluer l'incidence de l'augmentation des taux d'inscription ainsi que l'assiduité des enfants et des jeunes atteints de TSA alors qu'ils intègrent le système scolaire. Le Ministère demandera également aux conseils de fournir, sur leur site Web, des informations destinées aux familles souhaitant inscrire leurs enfants et leurs jeunes.

Année scolaire 2018-2019
Pour répondre aux besoins en cours d'année des conseils scolaires, le Ministère prendra acte des élèves atteints de TSA au fur et à mesure de leur inscription à l'école au cours des mois restants de l'année scolaire 2018‑2019, en reportant la date du dénombrement des élèves au-delà du 31 mars 2019. En plus de ce report de la date du dénombrement, les conseils scolaires recevront en moyenne 12 300 $ par élève atteint de TSA, afin de les aider à opérer leur transition vers l'école.

Prochaines étapes

Le ministère de l'Éducation mènera des enquêtes périodiques auprès des conseils scolaires afin d'évaluer l'incidence de l'augmentation des taux d'inscription ainsi que l'assiduité des enfants et des jeunes atteints de TSA alors qu'ils intègrent le système scolaire. Cette collecte de données permettra au Ministère d'évaluer plus précisément les mesures de soutien nécessaires à l'échelle locale.

Le gouvernement de l'Ontario reconnaît qu'il est nécessaire d'appuyer les enfants ayant des besoins éducatifs spéciaux et de les aider à opérer la transition vers la salle de classe. Le ministère de l'Éducation s'est engagé à collaborer avec le ministère des Services à l'enfance et des Services sociaux et communautaires, les familles ontariennes, les membres du personnel enseignant et les conseils scolaires en vue d'offrir aux élèves des mesures de soutien à la transition harmonieuses.

Destinataires : Directrices et directeurs de l'éducation
Secrétaires-trésorières et secrétaires-trésoriers des administrations scolaires
Expéditrice : Nancy Naylor, Sous-ministre
Date : Le 11 mars 2019
Sujet : Mesures de soutien pour les élèves atteints de troubles du spectre autistique

Voici des renseignements sur les mesures de soutien en milieu scolaire offertes aux élèves atteints de troubles du spectre autistique :

Foire aux questions : Élèves atteints de troubles du spectre autistique

Mon enfant atteint de troubles du spectre autistique est prêt à commencer l'école dans le système scolaire ontarien financé par les fonds publics. À quoi puis-je m'attendre?
La direction de l'école, les enseignantes et enseignants, d'autres membres du personnel enseignant et des membres du personnel d'organismes communautaires feront équipe et collaboreront avec les parents et les familles afin de planifier la transition réussie de leur enfant à l'école. Les parents et les familles sont des sources précieuses de renseignements sur leurs enfants et ils ont un rôle important à jouer pour faciliter la transition. Ils peuvent communiquer des renseignements pertinents sur leurs enfants à l'équipe de l'école. Le Guide de planification de l'entrée à l'école produit par le ministère de l'Éducation contient des informations supplémentaires visant à favoriser un bon départ à l'école.

Les élèves atteints de TSA pourraient avoir besoin de programmes et services d'éducation de l'enfance en difficulté. Le Guide de politiques et de ressources sur l'éducation de l'enfance en difficulté en Ontario, de la maternelle et du jardin d'enfants à la 12e année renseigne les parents sur les programmes et services d'éducation de l'enfance en difficulté dans les écoles ontariennes financées par les fonds publics.

Les élèves en difficulté sont identifiés comme tels par un comité d'identification, de placement et de révision (CIPR). Après avoir reçu une demande écrite des parents ou tuteurs d'un élève, la direction de l'école dirige ce dernier vers un CIPR. À l'issue de ce processus, l'élève peut être considéré comme présentant une anomalie, par exemple, Communication – Autisme. Ensuite, l'école élabore un plan d'enseignement individualisé (PEI) en consultation avec les parents. Le conseil scolaire peut aussi choisir, à sa seule discrétion, d'élaborer un PEI pour des élèves qui n'ont pas été identifiés comme étant en difficulté.

Le PEI est un plan écrit qui décrit les programmes ou services d'éducation de l'enfance en difficulté dont un élève a besoin selon une évaluation approfondie de ses points forts et de ses besoins qui ont une incidence sur sa capacité à apprendre et à démontrer son apprentissage. Le PEI prévoit des méthodes pédagogiques fondées sur l'analyse comportementale appliquée (ACA) afin de donner du soutien aux élèves atteints de TSA, s'il y a lieu. La note Politique/Programmes n° 140 (NPP n° 140) du Ministère contient des précisions sur l'utilisation de l'ACA dans les écoles.

Pour les élèves qui ont un PEI, l'école élabore également un plan de transition. Pour en savoir davantage sur la planification pour les élèves atteints de TSA, consultez la NPP n° 140 du Ministère.

Haut de la page

Qu'est-ce que le plan d'enseignement individualisé? Est-ce qu'un plan sera élaboré pour mon enfant?
La direction de l'école doit élaborer un plan d'enseignement individualisé (PEI) pour tout élève qu'un comité d'identification, de placement et de révision (CIPR) a identifié comme étant en difficulté. Le PEI est un document de planification qui décrit les programmes ou services d'éducation de l'enfance en difficulté que le conseil scolaire fournira à l'élève et il comprend un plan de transition pour aider ce dernier à franchir les différentes étapes de son apprentissage.

Le PEI doit être révisé au moins une fois à chaque étape du bulletin et mis à jour en fonction des progrès de l'élève. La direction doit inviter les membres pertinents du personnel du conseil scolaire et d'organismes communautaires qui travaillent actuellement ou ont déjà travaillé auprès de l'élève atteint de TSA à fournir des commentaires et à participer au processus de PEI. Les parents et les familles sont également consultés au sujet du PEI de leur enfant. Pour en savoir davantage sur les PEI et les plans de transition, consultez le Guide de politiques et de ressources sur l'éducation de l'enfance en difficulté en Ontario, de la maternelle et du jardin d'enfants à la 12e année.

Haut de la page

Qu'est-ce que le comité d'identification, de placement et de révision (CIPR)?
Le comité d'identification, de placement et de révision (CIPR) identifie les élèves qui présentent des anomalies nécessitant des services d'éducation de l'enfance en difficulté. Après avoir reçu une demande écrite des parents ou d'un membre de la famille d'un élève, la direction de l'école doit diriger ce dernier vers un CIPR. Le comité détermine si l'élève est en difficulté, et si c'est le cas, le programme dans lequel il devrait être placé. Pour obtenir des précisions sur le processus du CIPR, consultez le Guide de politiques et de ressources sur l'éducation de l'enfance en difficulté en Ontario, de la maternelle et du jardin d'enfants à la 12e année.

Haut de la page

Qu'est-ce que le programme Connexions pour les élèves? Comment peut-il aider mon enfant?
Si votre enfant ou jeune est d'âge scolaire, le programme Connexions pour les élèves pourrait l'aider à opérer la transition entre les services fournis en milieu communautaire par l'entremise du Programme ontarien des services en matière d'autisme et le milieu scolaire. Le programme Connexions pour les élèves s'appuie sur des équipes de transition scolaires multidisciplinaires qui tiennent compte des besoins des élèves.

L'équipe de transition se compose des parents ou tuteurs, de conseillers ou conseillères en TSA du Programme de soutien en milieu scolaire, d'enseignantes et d'enseignants, de la direction de l'école ou d'une personne désignée et d'autres membres du personnel d'organismes communautaires ou du conseil scolaire qui travaillent actuellement ou ont déjà travaillé auprès de l'élève atteint de TSA.

L'équipe de transition de l'école veillera à faire correspondre les objectifs du plan de services individualisé de l'élève avec son PEI scolaire, s'il y a lieu.

Haut de la page

Qui prend les décisions touchant l'éducation que reçoit mon enfant?
Les enseignantes et enseignants et d'autres membres du personnel enseignant élaborent ensemble le plan d'enseignement individualisé de l'élève en consultation avec ses parents et sa famille, et des membres pertinents du personnel du conseil scolaire et d'organismes communautaires (si les parents et la famille y consentent), en utilisant s'il y a lieu des méthodes d'ACA. Les parents et les familles disposent de précieux renseignements concernant leurs enfants qu'ils peuvent partager. Le conseil scolaire consultera également les parents et les familles afin de s'assurer que l'élève reçoit la meilleure éducation possible. La direction de l'école est responsable du PEI de l'élève. 

La direction de l'école doit signer le PEI pour attester qu'il est adapté aux points forts et aux besoins de l'élève et qu'il est conforme à toutes les normes pertinentes du Ministère.

Haut de la page

Comment pourra-t-on soutenir mon enfant au moyen des méthodes pédagogiques fondées sur l'ACA?
Les élèves atteints de TSA ont un large éventail de besoins en matière d'éducation. La note Politique/Programmes n° 140 (NPP n° 140) établit les attentes auxquelles les membres du personnel enseignant doivent répondre concernant le recours à l'ACA. Elle prévoit que : « La direction des écoles doit veiller à ce que des méthodes d'ACA soient intégrées au besoin dans les PEI [des élèves atteints de TSA] ».

Les principes suivants sous-tendent la programmation avec l'ACA offerte aux élèves atteints de TSA, le cas échéant.

Le programme doit être individualisé; il faut employer le renforcement positif; il faut recueillir et analyser des données; il faut insister sur le transfert ou la généralisation des habiletés.

Les méthodes pédagogiques fondées sur l'ACA à l'école peuvent être différentes des services d'ACA fournis dans le cadre de programmes thérapeutiques ou dispensés en milieu communautaire, notamment en ce qui concerne le nombre d'heures et leur caractère intensif. Parmi les méthodes d'ACA qu'utilisent les écoles, mentionnons l'incitation, le modelage, l'analyse de tâches et le renforcement.

Haut de la page

Quelles connaissances le personnel scolaire a-t-il des TSA et de l'analyse comportementale appliquée (ACA)? Quels soutiens lui sont fournis? 
Selon la note Politique/Programmes n° 140Incorporation des méthodes d'analyse comportementale appliquée (ACA) dans les programmes des élèves atteints de troubles du spectre autistique (TSA), les membres du personnel enseignant doivent utiliser des méthodes pédagogiques fondées sur l'ACA dans le cadre des programmes destinés aux élèves atteints de TSA, dans les cas pertinents. Le ministère de l'Éducation reconnaît l'importance de renforcer continuellement la capacité des conseils scolaires et des membres du personnel enseignant à soutenir les élèves atteints de TSA au moyen d'occasions de formation ciblées.

Le Ministère accorde aux conseils scolaires des fonds pour embaucher des spécialistes de l'ACA. Ces fonds permettent à chaque conseil scolaire de la province d'embaucher au moins un spécialiste de l'ACA. Ces spécialistes fournissent et coordonnent de la formation sur les méthodes et les ressources pédagogiques fondées sur l'ACA à l'échelle du conseil scolaire et des écoles, et donnent du soutien aux membres du personnel enseignant.

Le Ministère alloue des fonds au Geneva Centre for Autism pour lui permettre de fournir des occasions de formation sur l'ACA en ligne et en personne aux membres du personnel enseignant de toute la province. Il verse également trois millions de dollars chaque année aux conseils scolaires à des fins de formation, en vue de renforcer leurs capacités en ACA.

Depuis 2006, plus de 30 000 membres du personnel enseignant, dont des directrices et directeurs d'école, des enseignantes et enseignants ainsi que des aides-enseignantes et aides-enseignants, ont suivi une formation pour appuyer les méthodes pédagogiques fondées sur l'ACA dans le système scolaire financé par les fonds publics.

Le ministère de l'Éducation a également produit un guide pour les enseignantes et enseignants intitulé Pratiques pédagogiques efficaces pour les élèves atteints de troubles du spectre autistique.

Haut de la page

J'ai des questions au sujet de l'éducation de mon enfant ou des services et soutiens offerts. À qui devrais-je les poser?
Lorsque les parents et les familles contribuent à l'éducation des enfants, tout le monde en profite : les élèves, les parents, les enseignantes et enseignants, les écoles et les collectivités. Ils rehaussent ainsi l'enseignement et l'apprentissage dans les écoles, et souvent, le rendement des élèves s'améliore.

Les parents et les familles qui s'interrogent sur les programmes et services d'éducation de l'enfance en difficulté fournis à un élève peuvent s'adresser d'abord à la personne la plus directement responsable de l'éducation de l'élève : le titulaire de classe ou encore l'enseignante-ressource ou l'enseignant-ressource en éducation de l'enfance en difficulté. Ils peuvent également s'adresser à la direction de l'école, qui pourra les diriger vers d'autres ressources du conseil scolaire.

Haut de la page

Comment mon enfant sera-t-il préparé à changer de classe, d'année d'études ou d'école?
À mesure que l'élève avance dans son cheminement scolaire, ses besoins en apprentissage changent et ils sont alignés sur le plan de transition, qui fait partie de son plan d'enseignement individualisé. La note Politique/Programmes n° 140 et la note Politique/Programmes n° 156 fournissent une orientation au personnel des conseils scolaires sur la planification de la transition des élèves atteints de TSA. Le personnel des conseils scolaires doit planifier la transition entre différentes activités et différents milieux pour ces élèves.

Les parents et les familles, ainsi que des membres du personnel enseignant et des membres du personnel d'organismes communautaires, planifient les transitions par l'entremise du processus de PEI.

Il peut s'agir, notamment : 

  • de l'entrée à l'école;
  • d'un changement d'activités, de milieu ou de salle de classe;
  • du passage d'une année d'études à une autre;
  • d'un changement d'école ou du passage d'un organisme à une école;
  • du passage de l'école élémentaire à l'école secondaire;
  • du passage de l'école secondaire à un établissement d'enseignement postsecondaire ou au milieu de travail.

Haut de la page

Où puis-je me renseigner sur le Programme ontarien des services en matière d'autisme (POSA)?
Pour obtenir des renseignements supplémentaires sur le POSA, consultez le site Web du ministère des Services à l'enfance et des Services sociaux et communautaires.

Haut de la page

Mon enfant opère la transition entre le Programme ontarien des services en matière d'autisme (POSA) et le milieu scolaire. À quoi devrais-je m'attendre?
Si votre enfant ou jeune est d'âge scolaire, le programme Connexions pour les élèves pourrait l'aider à opérer la transition entre les services fournis en milieu communautaire par l'entremise du POSA et le milieu scolaire. Le programme Connexions pour les élèves s'appuie sur des équipes de transition scolaires multidisciplinaires qui tiennent compte des besoins des élèves.

L'équipe de transition se compose des parents ou tuteurs, de conseillers ou conseillères en TSA du Programme de soutien en milieu scolaire, d'enseignantes et d'enseignants, de la direction de l'école ou d'une personne désignée et d'autres membres du personnel d'organismes communautaires ou du conseil scolaire qui travaillent actuellement ou ont déjà travaillé auprès de l'élève atteint de TSA.

L'équipe de transition de l'école veillera à faire correspondre les objectifs que l'élève poursuivait dans le cadre du POSA avec son PEI scolaire. Les parents et les familles sont encouragés à communiquer avec leur école locale pour obtenir plus d'informations sur la transition vers l'école.

Le ministère de l'Éducation demandera également aux conseils de fournir, sur leur site Web, des informations destinées aux familles souhaitant inscrire leurs enfants et leurs jeunes.

Haut de la page

Que fait le Ministère pour favoriser la hausse de la fréquentation scolaire ou de l'entrée à l'école du fait de la refonte du Programme ontarien des services en matière d'autisme?

Le ministère de l'Éducation a mis en place un plan d'action complet pour faciliter la transition des élèves autistes vers les salles de classe. Pour répondre aux besoins en cours d'année des conseils scolaires, le Ministère reportera la date de dénombrement pour les élèves ayant bénéficié des services du Programme ontarien des services en matière d'autisme et qui s'inscrivent pour la première fois à l'école entre les mois d'avril et de juin 2019. Les conseils scolaires seront invités à faire état des inscriptions au 31 mars, comme d'habitude. Cependant, une date de dénombrement reportée permettra aux conseils scolaires de profiter d'un financement pour une année scolaire complète pour les élèves admissibles nouvellement inscrits pour les mois restants de l'année scolaire 2018-2019. Grâce à cette mesure, les conseils scolaires recevront un financement moyen de 12 300 $ par élève, lequel leur permettra de planifier les soutiens pour le restant de l'année scolaire en cours.

En outre, le Ministère appuie les initiatives suivantes :

  • Le Ministère allouera 6,1 millions de dollars pour permettre au programme pilote de perfectionnement des compétences après l'école d'être étendu à tous les conseils scolaires de la province au cours de l'année scolaire 2019-2020;
  • Le Ministère accordera un financement annuel d'un million de dollars afin de subventionner intégralement les enseignantes et enseignants qui souhaitent acquérir la qualification additionnelle Enseignement aux élèves ayant des besoins particuliers en communication (troubles du spectre autistique) au cours des trois prochaines années;
  • Le Ministère augmentera également les occasions de formation offertes aux conseils scolaires en multipliant par deux le financement annuel alloué au Geneva Centre for Autism, qui passera à deux millions de dollars, afin d'offrir des occasions de formation aux membres du personnel enseignant, y compris aux enseignantes et enseignants et aux aides-enseignantes et aides-enseignants. La formation comprendra des programmes spécialisés destinés aux aides-enseignantes et aides-enseignants, notamment l'accès au cours de technicien en comportement inscrit (RBT);
  • En 2019-2020, le Ministère demandera aux conseils scolaires d'axer le thème de l'éducation spécialisée faisant partie de la liste des sujets autorisés pour les journées pédagogiques sur le soutien aux élèves atteints de TSA. La note Politique/Programmes n° 151 (NPP n° 151) sera modifiée pour inclure cette directive;
  • En 2020-2021, le Ministère exigera des conseils scolaires qu'ils appuient les occasions d'apprentissage liées aux TSA offertes à tous les membres du personnel enseignant dans le cadre d'une demi-journée pédagogique, et ce, afin d'aider les élèves atteints de TSA;
  • Le Ministère soutiendra les nouvelles enseignantes et les nouveaux enseignants en révisant l'édition 2018 du manuel des éléments d'insertion professionnelle du Programme d'insertion professionnelle du nouveau personnel enseignant (PIPNPE) afin d'y inclure davantage d'occasions de formation basées sur l'analyse comportementale appliquée (ACA).

Haut de la page