Renseignements aux médias : 416 325-2454 | Renseignements au public : 416 325-2929 ou 1 800 387-5514 | ATS: 1 800 268-7095

L'honorable Liz Sandals, ministre de l'Éducation : Déclaration à l'Assemblée législative

Journée internationale du rose

9 avril 2014

Monsieur le Président, c'est avec fierté que je prends la parole aujourd'hui pour célébrer la Journée internationale du rose.

Comme les membres de cette Assemblée le savent, la Journée internationale du rose a débuté il y a plusieurs années lorsqu'un élève de neuvième année dans une école en Nouvelle-Écosse a été victime d'intimidation parce qu'il portait une chemise rose.

Deux autres jeunes gens à l'école ont vu ce qui se passait et sont passés à l'action. Ils ont acheté des chemises roses et les ont distribuées à des amis pour qu'ils les portent à l'école.

Des centaines d'élèves ont commencé à porter du rose pour montrer leur soutien à leur camarade victime d'intimidation.

Ils se sont insurgés contre l'intimidation et ont montré qu'elle ne serait pas tolérée dans leur école.

J'aimerais rendre hommage à tous les jeunes qui portent aujourd'hui du rose dans les écoles de tout l'Ontario et qui soulignent ainsi que des gestes positifs peuvent contribuer au changement.

J'aimerais en particulier remercier Jer's Vision pour son leadership extraordinaire en matière de prévention de l'intimidation en Ontario et au Canada.

J'aimerais aussi remercier tous les députés qui portent du rose aujourd'hui pour accroître la sensibilisation à la prévention de l'intimidation et pour aider à y mettre un terme.

Monsieur le Président, bien que nous ayons pris des mesures importantes pour prévenir l'intimidation dans nos écoles, nous savons qu'il y a toujours trop d'élèves qui ne se sentent pas en sécurité ou les bienvenus.

Et les élèves lesbiennes, gais, bisexuels, transgenres ou en questionnement sont trop souvent ciblés.

Malheureusement, nous connaissons toutes et tous l'impact tragique que peuvent avoir l'intimidation et l'homophobie.

Lorsque j'étais présidente de l'Équipe d'action pour la sécurité dans les écoles du gouvernement, j'ai entendu des témoignages sur les effets dévastateurs de l'intimidation sur la réussite des élèves.

C'est la raison pour laquelle nous avons pris des mesures pour rendre nos écoles sécuritaires, inclusives et tolérantes, afin que nos élèves puissent s'épanouir.

Depuis l'adoption de la Loi pour des écoles tolérantes de notre gouvernement en 2012, les conseils scolaires de l'Ontario doivent prendre des mesures préventives contre l'intimidation et soutenir les élèves qui souhaitent promouvoir la compréhension et le respect de tout un chacun.

Une personne ne peut pas, à elle seule, éradiquer l'intimidation.

Nous avons besoin que tous les élèves, les parents, le personnel scolaire et les groupes communautaires travaillent ensemble pour prévenir l'intimidation et résoudre ce problème dans nos écoles.

Alors qu'il est important que l'ensemble de la communauté scolaire joue un rôle dans la prévention de l'intimidation, il est parfois difficile pour les élèves de savoir vers qui se tourner lorsqu'ils en sont victimes.

C'est la raison pour laquelle nous continuons à collaborer avec Jeunesse, J'écoute pour offrir à nos jeunes l'accès à des services de consultation professionnels par téléphone et sur le Web, 24 heures sur 24 et sept jours sur sept.

Monsieur le Président, il nous incombe à toutes et à tous de nous élever contre l'intimidation.

Pas seulement aujourd'hui, mais tous les jours de l'année.

Je vous remercie.