Écoles sécuritaires et accueillantes : Critères d'admissibilité pour le Prix

Félicitations aux équipes lauréates du Prix de la première ministre pour les écoles accueillantes 2017-2018!

Un grand merci à toutes les personnes qui ont proposé la candidature d'une équipe pour la sécurité et la tolérance dans les écoles!


Critères d'admissibilité pour le Prix

Quels sont les critères d'admissibilité pour le Prix?

Pour recevoir le Prix de la première ministre pour les écoles accueillantes, les équipes doivent :

  1. faire preuve d'initiative, de créativité et de leadership dans au moins trois des domaines suivants liés au climat scolaire, conformément à la ressource ministérielle Promotion d'un climat scolaire positif (PDF, 83 Ko) :
    • a) La Voix des élèves;
      b) La participation des parents;
      c) Les partenariats communautaires;
      d) Le milieu d'apprentissage;
      e) Le milieu socio-affectif;
      f) Le milieu physique.
  1. préciser les défis spécifiques auxquels l'équipe a été confrontée et la façon dont ces défis ont été relevés;
  1. apporter la preuve que les activités de l'équipe ont eu des répercussions significatives sur l'école ou sur la communauté scolaire.

Qui est admissible?

Toutes les équipes pour la sécurité et la tolérance dans les écoles à l'échelle de l'Ontario sont admissibles.

Quelle est la composition d'une équipe pour la sécurité et la tolérance?

Chaque école de l'Ontario a en place une équipe pour la sécurité et la tolérance, qui est chargée de promouvoir un climat scolaire sécuritaire, inclusif et accueillant.

Chaque équipe devrait comprendre au moins une ou un élève.

Elle doit de plus compter la directrice ou le directeur de l'école et au moins :

  • un parent d'élève;
  • une enseignante ou un enseignant;
  • un membre du personnel non enseignant;
  • un partenaire communautaire, (p. ex., un bureau de santé publique ou un membre de la police locale).

    La personne qui préside l'équipe doit être membre du personnel.

Le rôle de l'équipe pour la sécurité et la tolérance dans les écoles peut être assumé par un comité scolaire existant, tel que le comité Écoles saines.

Tout membre de la communauté scolaire peut proposer une candidature au Prix de la première ministre pour les écoles accueillantes; une équipe peut également proposer sa propre candidature.